Système de visa électronique pour l’Égypte attendu en fin d’année

blog-header-image

En mars, le ministre égyptien des technologies d’information et de la communication, Yasser al-Qady, a annoncé que l’Égypte rejoindrait le nombre croissant de pays du monde à implémenter un nouveau système de visa électronique pour améliorer le contrôle aux frontières. Le système de visa électronique pour l’Égypte était censé démarrer en juin 2017, mais en raison de délais, l’eVisa pour l’Égypte a finalement été lancé en novembre et est à présent disponible.

Après le Forum arabe du Tourisme à Dubaï de mercredi, le ministre égyptien du tourisme, Yehia Rashed, a déclaré aux journalistes que «grâce à ce système, les touristes du monde entier auront le droit de demander un visa électronique». Cela signifie que l’Égypte a l’intention d’augmenter le nombre de pays pouvant entrer en Égypte sans passer par un visa obtenu à l’ambassade ou au consulat. Cependant, la liste officielle des pays éligibles reste à être finalisée, et nous attendons plus d’informations concernant les ressortissants étrangers qui pourront demander un visa électronique pour l’Égypte, ou eVisa pour l’Égypte.

Ce nouveau système sera probablement similaire à celui d’autres pays du monde ayant récemment introduit un système de visa électronique, tels que l’Inde, le Myanmar, Bahreïn, etc. Ces systèmes permettent aux touristes d’effectuer leur demande de visa en ligne en remplissant un formulaire contenant leurs renseignements personnels, détails de voyage et documents justificatifs avant de payer des frais de visa, afin de soumettre leur demande à l’approbation du gouvernement. Lorsque l’autorité correspondante aura autorisé l’eVisa, le demandeur recevra une notification par email.

Dans ce cas, le ministre des technologies d’information et de la communication, Yasser al-Qady, a déclaré que «les touristes pourront demander un visa en ligne via un code-barre qu’ils recevront. Après approbation auprès des autorités égyptiennes, une copie du visa leur sera envoyée par voie électronique».

Le ministre du tourisme Rashed a également expliqué que le système de visa électronique entraînera des changements dans les autres procédures d’obtention de visa, comme de permettre aux expatriés des pays du Golfe de profiter du visa à l’arrivée obtenu à tout point d’entrée en Égypte. Une autre modification des politiques de visa égyptiennes est l’annulation des restrictions préalablement établies pour les citoyens des pays du Maghreb, encourageant le flux de touristes provenant de cette région d’Afrique du Nord.

Selon une déclaration précédente, le Cabinet avait déjà approuvé le lancement du projet d’eVisa pour l’Égypte en mai de cette année, cependant, le lancement a été retardé jusqu’en novembre.

Le système de visa électronique égyptien permettra aux voyageurs éligibles de remplir une demande en ligne et de payer les frais de visa en ligne via une carte de crédit/débit avant de recevoir leur visa approuvé par email. Cela permettra aux voyageurs d’obtenir leur visa pour l’Égypte à l’avance, accélérant et facilitant le travail des postes de contrôle frontaliers aux points d’entrée, et simplifiant la procédure d’obtention d’un visa pour l’Égypte pour les touristes potentiels.

Enfin, le ministre Yasser al-Qady a déclaré que le nouveau système réduira la responsabilité des agents de sécurité comme des touristes. Dans d’autres régions du monde, les nouveaux systèmes de visa électronique ont engendré une croissance des demandes de visas touristiques et le gouvernement égyptien espère que le visa touristique électronique pour l’Égypte entraînera la même réaction, en plus de moderniser le programme d’immigration et rattraper le retard par rapport aux systèmes d’autres pays.

Article précédent Article suivant

En utilisant notre site Web, vous acceptez notre politique de cookies. Cliquez ici, pour en savoir plus. Je suis d'accord